Inch' Allah

mascompres.jpg

Port d'attache :

Année de construction :

Chantier :

Longueur Hors-Tout :

Longueur coque :

Largeur :

Tirant d'eau :

rose.png

Port La Nautique

1978

El Badry Port Saïd

6.4

5.95

1.6

0.2

Probable dernière survivante d'une mini-série de quatre unités commandées pour la plaisance au chantier El Badry en 1978 par des personnels de l'Union Maritime de Dragage lors du chantier de recalibrage du canal de Suez entre 1976 et 1979, "Inch'Allah" a été la seule voile latine à naviguer régulièrement dans les eaux des pertuis charentais entre 1980 et 2000, période ou elle était basée sur l'ile deRé.

La réduction du maitre bau de 2.00m à 1.60m et l'adjonction du puits de dérive résultent d'une demande particulière du propriétaire de modifier le plan traditionnel des felouques de pêcheurs du Grand Lac Amer et de Port Saïd, afin d'obtenir un bateau capable de remonter honorablement au vent.

Rénovation du bordage en 1991 suite aux dégâts occasionnés par la fin de tempête tropicale Hortense en aout 1990 (le corps-mort d'Inch'Allah avait ripé et elle s’était mise au plein sur la cote nord de l'ile de Ré) la restauration a été réalisée par le propriétaire en petites lattes de pin collées-clouées sur la structure d'origine. Le pont a été stratifié à cette occasion.