Fabrication d'un râtelier à cabillots

Nous l'avons constaté à l'usage, le Deux-Frères est pauvre en taquets.

En effet, toutes les manœuvres courantes se partagent trois taquets en pied de mât.

Seules les écoutes du foc et de la trinquette ont leurs taquets dédiés sur les pavois du bateau.

 

Ce n'est pas possible de tourner une empointure, une balancine ou une écoute sur un taquet sur lequel est déjà frappé une drisse !

Cela peut être à la limite dangereux et rend de toute façon les manœuvres très mal aisées.

C'est pourtant ainsi qu'a navigué jusqu'à présent le Deux-Frères....

 

Maintenant, le Deux-Frères navigue avec sa voile de flèche qui est venue compléter son gréement.

Ce ne sont pas moins de quatre voiles qui propulsent le fier voilier de La Nautique.

Le flèche, ce sont 3 cordages supplémentaires qui se rajoutent aux manœuvres du bateau.

 

La solution pour attribuer un taquet à chaque cordage à été de créer un râtelier de 7 cabillots qui est fixé sous le pont à l'aplomb de la descente vers l'avant du bateau.

 

C'est une vielle planche en bois dur récupérée dans le bac des cales en bois de la zone technique, qui fera l'affaire.

Sciage, dégauchissage mise en forme..... La vieille planche sans nœuds qui servait à caler les bateaux, s'avère être une magnifique pièce de bois rouge !!!.

C'est dans son atelier de Mandirac, que Yann Pageot nous a très aimablement et spontanément raboté la planche à 30 mm

Après deux heures de ponceuse, une heure de ponçage à la main au grain de 180 ; le râtelier est maintenant terminé.

Après une bonne imprégnation à l'huile de lin, il peut maintenant recevoir les 7 cabillots : 3 en acacia, 3 en frêne et 1 en hêtre (fabriqués par Franck Dautais) et rejoindre le bateau.

Siège social

12 rue des Nautiquards

11100 NARBONNE

© "Les Amis du Deux-Frères"

créé avec Wix.com

07 55 66 05 19

  • YouTube

Recevez la lettre d'information

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now